Par où commencer pour vous raconter notre aventure...?

Tout a commencé quand Anne-Sophie s'est mise à fréquenter (virtuellement) les Américaines du projet Film Petit . Leur idée est de coudre pour leurs enfants des costumes de films cultes, et de les mettre en scène. Elle avait tellement adoré le déguisement du Dude, dans The Big Lebowski, qu'elle rêvait secrètement que d'autres blogueuses/couseuses soient assez audacieuses pour se lancer avec elle dans ce projet. Et puis un jour, Gaëlle a fait un t-shirt de Brice de Nice pour son fils et son monsieur (mais photographié dans sa campagne, pas à Nice). Du coup, Anne-Sophie a écrit à Gaëlle que ça lui faisait penser au projet des Film Petit. Et de fil en aiguille (surtout de courriel en courriel, en fait), elles se sont dit qu'elles devraient en faire un grand projet collectif!

La première étape consistait à choisir un film. Au début, elles ont pensé à des films français, des films mythiques du genre Le gendarme de Saint-Tropez ou Le père Noël est une ordure. Sauf qu'en songeant aux tenues de ces films, elles craignaient d'être obligées de coudre des vêtements qui ne seraient pas re-mettables. Elles avaient éliminé tout film de science fiction et tout film historique pour cette raison, d'ailleurs, car l'idée était de ne PAS se retrouver avec un vêtement sur les bras, qui ne serait plus jamais porté par ailleurs. Tranquillement, le film Forrest Gump a émergé. Elles trouvaient qu'il y avait suffisamment de diversité dans le scénario, les époques, les lieux, pour que ce ne soit pas redondant. Et puis, comme le film est relativement contemporain, les tenues sont globalement au goût du jour. Forrest porte souvent des chemises à carreaux, d'ailleurs. Et ça, c'est indémodable!

Alors elles ont envoyé des invitations à quelques poignées de blogueuses/couseuses, sans leur révéler le film qu'elles avaient choisi. La plupart ont été enthousiastes dès le début (bon, certaines ont senti le traquenard... mais tout de même, se sont lancées avec plaisir dans l'aventure).

Dans un premier temps,  les scènes clés du films ont été sélectionnées. Puis, les participantes se les sont réparties, un peu selon leurs possibilités et leur accès à un décor.

Il y a eu ensuite l'étape de la couture des vêtements (étape qui s'avère la plus facile...). Et puis... et puis... il y a eu la mise en scène. Et pour ça, les participantes se sont arraché les cheveux, il y a eu des larmes, des orages (au propre et au figuré), du chantage... plusieurs friandises ont été distribuées pour faire coopérer les acteurs, des séances de photos ont été reportées pour cause d'averse, d'arbres ou d'herbe mouillés, voire pour cause de non coopération. Y'en n'a pas eu de facile. Sur le groupe FB monté pour l'occasion, ça n'a pas été rose tous les jours.

Alors, cher lecteur, chère lectrice,  quand vous regardez ces clichés, ayez une pensée émue pour les parents des acteurs...

Et puis, tout ça s'est terminé en dévoilant, scène par scène, les clichés qui avaient été pris. Le plus surprenant, dans tout ça, c'est que les participantes ne se sont pas montré leur photo avant de les mettre sur les blogs respectifs. Ce qui veut dire que chacune a découvert, en même temps que vous, nos lecteurs, nos lectrices, les instantanés du projet. Autant dire que les participantes étaient excitées comme des puces à l'aube du 1er novembre! Chaque matin, c'était le petit bonheur du jour, découvrir la nouvelle scène, la nouvelle couture, l'histoire derrière ce cliché. Comme une lectrice l'a dit, c'était tout aussi réjouissant que d'ouvrir une nouvelle fenêtre du calendrier de l'Avent!

 **********************************************************

Voici donc l'heure des remerciements. Ce projet a commencé à germer en mai et nous voilà en novembre. Gaëlle et Anne-Sophie remercient, bien sûr, toutes les participantes, pour leur enthousiasme, leur implication dans l'aventure, leur capacité à garder le secret et leur grand professionnalisme. Outre la dimension couturesque du projet, des amitiés se sont créées, des liens se sont faits. Réparties sur 4 continents (une a pris son cliché en Asie, deux l'ont pris en Amérique du nord, une l'a pris en Afrique et les autres les ont pris, en Europe), les Forrest girls se sont unies... Le Forrest girl  power!!!

Elles remercient aussi tous les enfants (même ceux qui n'ont pas été mignons... ;]) d'avoir fait les frais de la folie de leur mère. Elles remercient particulièrement les papas qui ont aussi bien aidé, souvent, pour la mise en scène, pour la photo (si vous allez sur chaque blog, vous saurez quels papas ont été valeureux et lesquels ont été lâches...).

Elles remercient Sophie d'avoir fait la bannière super chouette de ce blog (vous voyez ça comme film et machine à coudre font bon ménage?)

Et elles vous remercient, vous les lecteurs et les lectrices, qui, par tous vos gentils commentaires et les visites que vous faites et que vous ferez chez les participantes, donnerez une dimension encore plus grande à ce projet!

 **********************************************************

Et sans trop m'avancer, je crois tout de même pouvoir vous dire... à la prochaine fois!